Quand consulter un ostéopathe ?

Voici une liste non exhaustive des motifs de consultation pour lesquels l’ostéopathe peut intervenir seul ou dans le cadre d’une prise en charge pluridisciplinaire :

  • Le système musculo-squelettique et ostéo- articulaire : lombalgies, dorsalgies, cervicalgies, costalgies, entorses, tendinites à répétition, pubalgies…
  • Les séquelles de traumatismes : accidents de voiture, fractures, chutes, chocs, entorses, immobilisations, post opératoire…
  • Le système neurologique : sciatiques, cruralgies, névralgies cervico-brachiales, névralgies d’Arnold, névralgies faciales et intercostales…
  • Le système neuro-végétatif : fatigue, troubles du sommeil, stress, anxiété…
  • Le système respiratoire et O.RL. : asthme, bronchites chroniques, sinusites, rhinites à répétition, otites à répétition, céphalées, migraines…
  • Le système cardio-vasculaire : troubles circulatoires des membres, congestions veineuses, hémorroïdes, céphalées, migraines…
  • Le système digestif : reflux gastro-oesophagien, constipations, diarrhées, ballonnements, digestions difficiles…
  • Le système génito-urinaire : cystites à répétition, énurésies, règles douloureuses, signes pré-menstruels…

 L’ostéopathie peut également accompagner les femmes enceintes, les nourrissons, les enfants, les adolescents, les sportifs…

 Néanmoins, l’ostéopathie n’est pas adaptée, et peut être contre-indiquée, en cas de :

Maladies infectieuses, neurologiques et dégénératives, ainsi que certaines pathologies évolutives. Dans ces cas, votre ostéopathe saura vous re diriger vers le généraliste ou spécialiste concerné.